TRANSVERSUS n°17

15,00

Quelle confiance pouvons-nous  prêter aux interfaces, les écrans de nos consciences?
Que font-elles de ces informations ? Que cherchent-elles à savoir de nous ? Ne jouent-elles pas un rôle dans nos représentations ? Ne sont-elles pas des biais qui altèrent ces représentations ?
Est-ce que nous nous en rendons compte ? Qui les installent dans nos machines, les imposent dans nos organisations ? Quels  enjeux techniques et philosophiques font-elles naître ?

Ce n° de TRANSVERSUS examine les interfaces dans tous leurs états. Interfaces humaines et artificielles, le rôle des sens, du visuel, de la parole, la confiance et ses biais, nos interfaces organisationnelles, dans nos entreprises d’aujourd’hui et de demain, 4.0 ou libérées.

Direction de la rédaction: Jean-François David  &  Hervé Guyader      107 pages

 

Description

Interfaces et les écrans de nos consciences
Nous ne prêtons pas assez attention aux interfaces, à tort. Nos sens nous relient à notre environnement et nous permettent d’y évoluer. Chaque terminal informatique a la sienne, plus ou moins ludique, plus ou moins pratique. Chaque entreprise, voire chaque sphère sociale, en crée pour y régir les échanges et les relations.
Elles nous imposent leurs règles, leurs protocoles, elles nous obligent à adopter des comportements, effectuer des gestes, des pratiques qui ne nous sont pas naturels : glisser son doigt sur un smartphone, cliquer sur une case. Mais est-ce que nous nous en rendons compte ?
Il est intéressant de se poser ces questions : qui les installent dans nos machines, qui les imposent dans nos organisations ? Quels sont les pouvoirs qu’elles laissent transparaître, quels sont les enjeux techniques et philosophiques font-elles naître ?
Or, nous en avons besoin, car sans elles nous ne pourrions recueillir et analyser les informations et les savoirs, ni adapter nos comportements nécessaires à la vie quotidienne. Alors, nous passons avec elles des accords, des contrats. Nous leur donnons accès à des informations, parfois privées, parfois professionnelles, souvent critiques sans être toujours secrètes. Toutefois, quelle confiance pouvons-nous leur prêter ? Que font-elles de ces informations ? A qui les communiquent-elles ? Que cherchent-elles à savoir de nous ?
Placées entre nous et notre environnement ne jouent-elles pas un rôle dans nos représentations ? Ne sont-elles pas des biais qui altèrent cette représentation ? Et quels biais ?
L’éducation aux technologies, à leur fonctionnement et leurs théories, nous permet d’appréhender ces enjeux, de pouvoir agir dessus, d’en prendre conscience. Les interfaces nous mènent au-delà des écrans d’ordinateurs et des visages humanoïdes des robots.
Ce n° de TRANSVERSUS examine les interfaces dans tous leurs états. Interfaces humaines et artificielles, le rôle des sens, du visuel, de la parole, la confiance et ses biais, nos interfaces organisationnelles, dans nos entreprises d’aujourd’hui et de demain, 4.0 ou libérées.
Direction de la rédaction: Jean-François David  &  Hervé Guyader     107 pages

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “TRANSVERSUS n°17”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

France Processus : la fusion du C2P et de ProcessWay !

Le Club des Pilotes de Processus et ProcessWay fusionnent pour devenir France Processus, l'association de référence en matière d’optimisation des chaînes de valeur, du pilotage de la performance et de la transformation digitale !
EN SAVOIR PLUS
close-link
X