Agilité

Clés d’une organisation performante : le cas ANEO

La société ANEO met en place depuis des années un management très innovant et différencié, favorisant de façon équilibrée les résultats de l’entreprise, l’implication de tous les salariés, la satisfaction de toutes les parties prenantes. Il y a à cela de multiples clés, allant de la notion de design à la participation de tous aux décisions, de l’écoute systématique des signaux faibles à l’utilisation pleine du digital…
La philosophie personnelle du dirigeant fondateur est au centre de cette réussite. On présente ici présente une perspective sur les défis de la transformation digitale, environnementale et sociétale dans les organisations.

L’auteur souligne que ces transitions nécessitent un changement de paradigme et un passage des modèles hiérarchiques aux modèles systémiques. Il met également en évidence l’importance de la coopération et de la prise en compte de tous les aspects lors de la mise en œuvre des transformations.
L’auteur souligne que la promesse faite aux clients et aux parties prenantes doit être au cœur de l’entreprise et que l’organisation doit s’adapter en conséquence. De plus, il souligne l’importance de l’agilité et de la capacité à innover pour répondre aux besoins changeants du marché. Enfin, l’auteur aborde également les enjeux liés à la gestion des ressources humaines, à la coordination des acteurs internes et externes, ainsi qu’à l’importance de la coopération et de la coordination entre les différentes entités de l’entreprise.

Auteur: Pierre Sinodinos          18 pages       parution: Transversus n°21

Comment libérer les énergies des personnels

Pour son évolution, Engie s’est longtemps appuyé sur l’automatisation et les nouvelles technologies.
Désormais, l’entreprise doit prendre en compte de nouveaux éléments : l’élargissement de son écosystème, l’intelligence artificielle et le rôle de son personnel.
En donnant à ce dernier plus d’autonomie, en lui laissant plus d’initiative, Engie a mené des projets aux résultats convaincants.
Deux filiales, l’une dans le Languedoc-Roussillon et l’autre au Chili, en témoignent. La collaboration, la créativité, la prise en compte des besoins du personnel libèrent les énergies et changent les organisations dans le bon sens.

Auteur: Anne-Pierre Darrees       5 Pages    Parution: Transversus n°12

Connaître ses processus pour agir efficacement et répondre à ses objectifs de performance

Comment installer une démarche processus dans une entreprise ? Cette question, souvent posée lors des
formations, a trait à la méthodologie à appliquer. Mais il n’existe pas de “méthode universelle”, chaque
organisation suit son modèle et doit construire son chemin. Toutefois, toutes peuvent s’appuyer sur un
certain nombre d’ingrédients pour le construire. Ce sont ceux-ci que cet article présente à travers le slogan
Connaître ses processus pour agir. En effet, pour analyser puis améliorer ou transformer ses processus, il est, au préalable, impératif de les connaître grâce notamment à leur modélisation. Mais à l’inverse, si
l’organisation n’a pas envie d’agir, il est inutile de lister et modéliser ses processus. Ce serait du travail pour rien, de la non-valeur. En fin d’article, un certain nombre de verbatims issus d’entretiens avec des dirigeants, interrogés sur leurs pratiques en matière de processus éclairent leurs démarches et peuvent nourrir la réflexion des lecteurs.

Auteurs: Gérard Maillet     Michel  Raquin       10 pages     Parution: Transversus n°19

Différenciation et Management : le cas SCLE

Le référentiel EFQM s’avère pertinent pour la croissance des entreprises.
La société SCLE s’est appuyée sur cette approche afin de se différencier, d’améliorer son efficacité, d’introduire les processus dans sa chaîne de production.

Se démarquer de ses concurrents et fidéliser ses clients passe également par un management qui fait la part belle à la confiance des collaborateurs constitués en petits équipes et bénéficiant d’une large autonomie.
Mais pour se démarquer d’autres stratégies ont été mises en place : le partage des résultats avec les parties prenantes, l’héritage humaniste du fondateur, l’effort porté à la création de services innovants.
Cependant, le recrutement des jeunes employés est un problème qui demeure.

Auteur: Jean-François Revel              14 pages           Publication: Transversus n°21

Données et processus Une interaction avec ABBYY

ABBYY Timeline est une plateforme de Process Intelligence dotée d’une technologie avancée de Task Mining et de Process Mining. Les entreprises peuvent ainsi utiliser les meilleures innovations en matière d’intelligence artificielle pour éventuellement créer des jumeaux numériques interactifs de leurs processus, les analyser en temps réel pour identifier les goulots d’étranglement et prévoir les futurs résultats.
Le système s’interface avec les systèmes d’information de l’entreprise et les postes de travail et peut recomposer, à partir de ces données, le fonctionnement réel des processus.
Cela ouvre un certain nombre de problématiques passionnantes.
Cette interview que TRANVERSUS a réalisée avec un architecte système vise à éclairer certains angles.

Auteur: Olivier Vasseur         11 pages          parution:  Transversus n°19

Gérer les processus : architecture et logiciels de gestion

Gérer les processus : architecture et logiciels de gestion

Le monde des processus et de l’architecture d’entreprise est passionnant et en perpétuelle évolution.
Il est intéressant d’aborder cette question : en quoi la gestion des processus métier et l’architecture d’entreprise, en quoi ces deux disciplines, ces deux démarches se complètent et en quoi elles diffèrent.
Les réponses sont diverses selon les points de vue des praticiens mais aussi parce que ces deux domaines ont évolué dans le temps.

Auteure: Marina Vial                  11  pages                 Parution:  Transversus n° 20

L’entreprise agile : une pratique managériale innovante à la rencontre de l’approche processus

Les observateurs avertis alertent depuis de nombreuses années. Les logiques traditionnelles de management ne sont plus adaptées aux contextes actuels.
Universitaires, praticiens et managers cherchent de nouveaux outils. Les modes managériales se succèdent. De nombreuses tentatives de rationalisation des structures et des pratiques sont expérimentées.
Mais force est de constater, qu’à ce jour, aucune n’apporte réellement satisfaction. Toutes semblent buter sur la difficile articulation entre l’efficacité productive et l’engagement des hommes.
Les organisations vivent actuellement un entre-deux très inconfortable. Elles hésitent entre des paradigmes anciens, connus mais désormais inadaptés… et des paradigmes émergeants, aux contours encore flous et perçus comme difficiles à mettre en œuvre.
Le modèle de pilotage par les processus, pour peu qu’il soit enrichi de pratiques managériales agiles, centrées sur la valeur de l’homme, pourrait être une voie de transition pragmatique pour des entreprises en quête de leviers de performance nouveaux.

Auteur: Fabrice Schwalm   22 pages   Parution: Transversus n°8

Le Lean Management : un levier efficace de performance du secteur public local

Les collectivités se doivent d’améliorer leur performance pour répondre aux évolutions des besoins des usagers et aux attentes en termes de développement des territoires dans un contexte de ressources contraintes.
Notre expérience accumulée depuis 15 ans, tant dans le secteur privé que dans le secteur public (Etat, collectivités et établissements publics) nous a permis de constater les apports du Lean dans l’amélioration de l’efficacité opérationnelle
des organisations.
En bousculant les idées reçues et en s’appuyant sur la notion de création de valeur pour le bénéficiaire, la démarche ouvre la voie de la mise en place de l’amélioration continue au sein de l’administration avec des bénéfices aussi bien pour les usagers que pour les agents eux-mêmes.
Pour assurer la réussite d’une telle démarche en environnement public, le portage managérial reste primordial, tout comme la mise en place d’une infrastructure de management solide.

Auteurs: Cédric Schoenecker  Delphine Lefevre    10 pages   Parution: Transversus n°7

Le processus, base de l’agilité des entreprises

Les entreprises, dans un monde interconnecté, plus mouvant, plus rapide, plus perturbé, recherchent une agilité de fonctionnement et une capacité d’innovation accrues.
Les efforts de productivité ou d’efficience ont tendu les chaînes de production et contraint les organisations.
Les processus si souvent décriés, gardent toute leur actualité.
Et afin d’assouplir les fonctionnements sans augmenter les coûts, les entreprises devront réviser leurs processus pour les réduire à leurs étapes strictement nécessaires, les invariants métiers, et confier une partie du pilotage et du contrôle à l’intelligence collective.

Auteur: Anne-Pierre Darrees    8 pages  Parution: Transversus n°8

Nouvelles problématiques de l’organisation

Nouvelles problématiques de l’organisation

La fonction Organisation est peu connue des entreprises.
Elle est remplie par d’autres fonctions, des managers intermédiaires ou des consultants extérieurs.
Pourtant un organisateur par sa connaissance intime de l’entreprise, par sa vision systémique, par ses méthodes apporte une réelle valeur ajoutée.
Il sait s’adapter aux différentes stratégies, joue un rôle majeur dans les phases de changement et de transformation digitale.

Auteur: Daniel Stévenin                   8 pages             Parution: Transversus n° 20

Processus et Digital imbrications, enjeux

La crise du COVID a accéléré la transformation numérique dans tous les domaines. Les responsables métiers et DSI ont également compris que cette évolution passe inexorablement par l’automatisation de leurs processus, dans une ère où le distanciel, l’échange de données numériques deviennent incontournables.
Mais comment procéder ? Quels sont les écueils à éviter ? L’automatisation de bout en bout est-elle l’unique solution ?
Au sein de cet environnement complexe et hétérogène, le rôle du Digital Process Automation (automatisation digitale des processus) est clé par l’orchestration des différents services et systèmes.

Règles, Métier et Processus, trois explorations appliquées au service public

Une méthode de travail originale fondée sur les échos permet à trois auteurs d’explorer trois termes : règles, métier et processus, et d’en écrire un livre.
Le but de cet article, après une rapide présentation de l’ouvrage, est d’appliquer cette méthode d’exploration au service public.
Que signifient règles, métier et processus dans le service public, quel est leur rôle, sont-ils des freins, des atouts ?
En analysant la vie et l’action politique de Gandhi, Laurent Chiozzotto montre comment la cohérence et les valeurs d’un
homme ont pu entraîner un peuple et changer un pays.
Pour Michel Raquin, l’approche processus peut être une solution pour simplifier les lourdeurs administratives de nos institutions. En analysant les nouvelles réformes voulues par l’Etat, il en mesure les limites et donne des pistes.
Dominique Fauconnier étudie le sens du mot métier dans le service public. Il en ressort : service à autrui, création de liens,
œuvre commune.  Notions présentes dans les entreprises et les administrations. Notions menacées par l’idéologie économique, dans le public comme dans le privé.

Auteurs: Laurent Chiozzotto  Michel Raquin Dominique Fauconnier   20 pages  Parution: Transversus n07

Réussir un projet stratégique de transformation agile à la Caisse des dépôts

Manager un projet digital, stratégique et éthique, dans un environnement contraint implique d’utiliser, sous tous ses aspects, les approches agiles.
C’est le cas du projet Ciclade de la Caisse des dépôts, ouvrant à chacun un outil moderne permettant de rechercher les sommes qui lui sont dues.
L’avantage des méthodes de développement de type Scrum, des sprints, est indéniable dans ce cas. Elles instaurent des nouvelles façons de travailler, permettent de maîtriser les contraintes et de prendre en compte toutes les parties prenantes. Des aspects managériaux et culturels vraiment fondamentaux qui donnent du sens à ce projet complexe.

Auteur: Christian Moutton    7 pages     Parution: Transversus n°13

Transformer un groupe TI de centre de coûts en une organisation créatrice de valeur

Transformer un groupe TI de centre de coûts en une organisation créatrice de valeur

Voici l’histoire d’une transformation profonde du modèle d’opération d’un groupe TI au sein d’un assureur canadien important.
Cette histoire s’est étalée sur plus de quatre ans.
Toutes les composantes de l’organisation TI ont été touchées : l’organisation, la culture, le système managérial, les outils, les politiques et règles, le capital humain, la stratégie et les processus.
Cette histoire met l’accent sur la nécessaire mise en forme d’une organisation avant même d’aborder ses processus d’affaires.
Elle témoigne de l’essence du leadership transformationnel du leader TI. C’est l’histoire d’une organisation TI vue comme un centre de coûts, transformée en une organisation créatrice de valeur et vue comme un partenaire stratégique.

Auteur: Gilles Morin             12 pages           Parution:  Transversus N°20

Transitions digitale, environnementale et sociétale : Les enjeux des nouvelles complexités

Les entreprises doivent aujourd’hui relever les défis de la transformation digitale, environnementale et sociétale. Cette interview vise à éclairer certains aspects de ces transformations nécessaires.

Ces transitions nécessitent un changement de paradigme et un passage des modèles hiérarchiques aux modèles systémiques. La coopération entre les équipes, la coordination des acteurs internes et externes, entre les différentes entités de l’entreprise sont clés pour la mise en œuvre réussie de ces transformations.

Le modèle de développement fondé sur la promesse faite aux clients, aux collaborateurs et aux autres parties prenantes prend le pas sur la stratégie de développement classique. La promesse doit être au cœur de l’entreprise et son organisation ; elle doit s’y adapter en conséquence. Son management repose sur l’autonomie des équipes, gage d’agilité.
Enfin, pour répondre aux besoins changeants du marché et à l’incertitude de l’environnement, l’innovation et la résilience restent primordiales.

Auteur: Jean-Claude Lamoureux         10 pages     Publication: Transversus n°21

TRANSVERSUS n°17

Quelle confiance pouvons-nous  prêter aux interfaces, les écrans de nos consciences?
Que font-elles de ces informations ? Que cherchent-elles à savoir de nous ? Ne jouent-elles pas un rôle dans nos représentations ? Ne sont-elles pas des biais qui altèrent ces représentations ?
Est-ce que nous nous en rendons compte ? Qui les installent dans nos machines, les imposent dans nos organisations ? Quels  enjeux techniques et philosophiques font-elles naître ?

Ce n° de TRANSVERSUS examine les interfaces dans tous leurs états. Interfaces humaines et artificielles, le rôle des sens, du visuel, de la parole, la confiance et ses biais, nos interfaces organisationnelles, dans nos entreprises d’aujourd’hui et de demain, 4.0 ou libérées.

Direction de la rédaction: Jean-François David  &  Hervé Guyader      107 pages

 

X