Organisation et Technologies

« Connective Business » et orchestration pour un meilleur alignement métier/S.I.

Dans un contexte global de plus en plus complexe (marché, entreprise, humain,…) l’alignement métier/SI devient un art que peu d’organisations savent pratiquer.
Nombreux sont les contextes actuels où les initiatives existent mais où les résultats sont décevants faute de véritable cadrage et de chef d’orchestre.
A cause de l’exécutif ? des organisations ? des processus ? du système d’information ? Probablement un peu de tout à la fois. Parmi ces éléments, le facteur humain, probablement le plus complexe à gérer, est aussi le plus important dans ce type de démarche.

Auteur: Jean-Noël Gillot       16  pages    Parution: Transversus n°2

AdTech et MarTech : les enjeux de la publicité à l’ère des GAFA

L’AdTech et la MarTech, la publicité et le marketing appliqués au monde digital, sont des secteurs et des métiers apparus autour des années 2000. Encore jeunes, ils participent pleinement aux mutations de nos économies et de nos pratiques digitales. Ils se sont structurés progressivement autour de technologies fondées sur l’exploitation de la donnée, les nouveaux…

Allianz : la transformation digitale au service des clients

La transformation digitale d’une entreprise concerne aussi les clients.
Afin d’offrir de nouveaux services innovants, Allianz a lancé des transformations internes profondes.
Pour lancer Allianz Conduite connectée, l’assureur a renouvelé ses méthodes de travail, ses modes de collaborations et certaines infrastructures.
Ainsi, les liens entre la DSI et le marketing se sont resserrés, des profils marketing-ingénieurs ont été recrutés, une veille active sur les technologies, les nouveaux comportements, les concurrents devient nécessaire.
L’apparition de nouveaux acteurs, comme les GAFAM, la diffusion des objets connectés, les risques que représentent les hackers invitent le secteur de l’assurance à repenser son métier.

Auteur: Nathalie Lahmi     8 pages    Parution: Transversus n°9

Banques & Fintechs, quelques enjeux: Blockchain, IA & Client

Blockchain, Big Data, intelligence artificielle, ces irruptions du digital impactent fortement le secteur bancaire.
Mais profiter à fond de ces opportunités suppose des évolutions majeures.
La Blockchain, considérée comme un nouveau réseau de confiance, permet de supprimer des intermédiaires. Mais elle pose de nombreuses questions relatives à la connaissance client, au droit à l’oubli, à la confiance, au coût.
Les cryptomonnaies remettent en cause un pouvoir régalien des Etats et l’appartenance à une nation.
La centricité client est un axe de développement majeur des banques. Elle suppose une vraie écoute du client, une mise en place de la co-construction de produit/service et d’un parcours client. Elle implique également de revoir son
organisation et sa gouvernance.
L’apport du Big Data dans la différenciation risque d’être modéré. Cette différenciation viendra davantage des valeurs de l’entreprise.
Enfin l’IA incite à s’interroger sur les créateurs des programmes et sur les conséquences sur les emplois nouveaux ou à disparaître.

Auteur: Cédric Coiquaud         15 pages     Parution: Transversus n°14

Gouvernance(s) SI en milieu hostile

Les transformations digitales donnent aux directions métiers une place prépondérante dans la gouvernance
de l’entreprise aux dépens de la DSI.
De descendante, la gouvernance devient ascendante, chaque métier impose sa propre gouvernance à laquelle doit s’adapter la DSI.
Cette transformation majeure tend à ringardiser la DSI accrochée à ses référentiels et reléguée à la gestion du legacy.
Une solution est pour la DSI de suivre la gouvernance d’entreprise et de s’impliquer dans ces transformations digitales en travaillant au plus près avec les métiers.

Auteur: Georges Epinette     3 pages     Parution: Transversus n°13

IoT et Organisations

L’Internet des objets, ou l’Internet of Things (IoT), nous fait entrer dans l’ère des capteurs connectés et du big data.
Ce phénomène frappe par son ampleur.
L’IoT est la conciliation entre les technologies de l’information traditionnelles et les données métiers opérationnelles.
Associé à d’autres technologies, il a fait émerger le smartgrid et les smartcities.
Le principal apport d’une infrastructure IoT est son usage simultané par plusieurs processus, plusieurs services, plusieurs personnes.

Néanmoins, les exigences techniques sont élevées et les défis organisationnels nombreux.
Ils poussent à s’interroger sur les conséquences sur les processus et l’organisation.

Auteur: Sébastien Collignon       4 pages      Parution: Transversus n°9

L’alignement stratégique face aux transformations digitales

Que ce soit dans notre vie privée ou dans notre contexte professionnel, nos façons de faire et de travailler évoluent considérablement.
Voulant se réinventer voire de s’inventer, de plus en plus d’entreprises cherchent à améliorer leur fonctionnement. Aujourd’hui, l’informatique et les technologies envahissent notre quotidien : objets connectés, Big Data, intelligence artificielle, data mining, process mining, applications mobile…
Ce contexte changeant, et très digital, nous invite à réinterroger le rôle et la place de l’alignement stratégique dans les organisations.

Auteur: Jean-Noël Gillot   12 pages  Parution: Transversus n°15

L’impact de l’intelligence artificielle sur les processus et les entreprises

L’intelligence artificielle va révolutionner les processus d’entreprise avant de révolutionner le monde des affaires.
Pourtant, elle génère des peurs qui freinent son adoption particulièrement dans les entreprises.
Primordiales pour l’intelligence artificielle, les données offrent une meilleure connaissance des clients et permettent d’améliorer les processus de mise en relation.
Elles se placent désormais au cœur des stratégies des entreprises. Toutefois, ces données sont aux mains des géants de l’Internet, devenus maîtres de ce marché.
L’intelligence artificielle prendra également en compte les sentiments et les comportements des clients et des travailleurs, conduisant l’informatique à s’humaniser.
Cette technologie, ainsi que la robotisation, provoquent de nombreuses ruptures : technologiques, de modèle économique, d’organisation, du management. Ce dernier évoluera vers plus d’agilité, d’innovation et de pluridisciplinarité.

Auteur: Pierre de Barochez         9  pages     Parution:  Transversus n°14

La dématérialisation de la chaîne de contrôle

La dématérialisation des documents papier est un enjeu majeur pour de nombreuses administrations, c’est le cas de la Cour des comptes.
Rafael Gutierrez y a été, pendant près de quatre ans, directeur de projet sur la maîtrise d’ouvrage informatique auprès du secrétaire général.
Il a travaillé sur tous les aspects de la dématérialisation impliquant les juridictions financières. Il a notamment mis en place une chaîne de contrôle entièrement dématérialisée pour la phase d’instruction des dossiers confiés aux magistrats financiers. Il nous fait part ici de son retour d’expérience.

Auteur: Rafael Gutierrez    4 pages    Parution: Transversus n°7

La transformation digitale et managériale à la CEIDF

Les transformations organisationnelles, managériales, technologiques que connaît la Ceidf, ont conduit cette banque à repenser ses métiers, ses méthodes de collaboration et ses espaces de travail.
Son organisation, moins centrée sur le modèle tayloriste et les silos, s’est réorientée vers les filières et les métiers.
L’aménagement de l’espace de travail a été repensé afin de favoriser les mobilités, les prises de parole, les échanges entre équipes. La collaboration du back office et du front office se renforce.
Elle tient compte davantage du client, et se fonde sur une explication des pratiques, des métiers et un meilleur partage des expertises et des expériences. Les collaborateurs ont gagné en autonomie et en responsabilité, et le manager tient un rôle central.
Simultanément, la banque adopte les nouvelles technologies. API, intelligence artificielle, robots permettent d’automatiser des tâches et de gagner en productivité. Néanmoins, elles ne sont que des outils au service des métiers bancaires qui s’adaptent en apprenant.

Auteur: Laurent Clair     6 pages     Parution: Transversus n°15

Le marketing de contenu à l’heure de l’intelligence artificielle

Le web marketing, et notamment le marketing de contenu, s’adresse aux clients à partir de « douleurs clients ». C’est en découvrant ces « douleurs » et en proposant des services et des produits qui les résolvent que les entreprises pourront les satisfaire.
Autre tendance du web marketing, l’expérience client. Elle consiste à faire vivre à son client une expérience et permet de le fidéliser. L’informatique et l’intelligence artificielle donnent au marketing de nombreux outils et logiciels.
Ces derniers ne sont valables que s’ils aident les marketeurs à créer des contenus originaux, créatifs et de qualité. C’est là  la valeur ajoutée du contenu.
Des outils utiles seraient ceux qui permettraient de trouver des informations pertinentes dans la masse de données, de la synthétiser, de la recouper.
Des experts d’un domaine, qui ont des talents de communicants ou sont aidés, peuvent remplir la fonction de créateurs de contenus.

Auteur: Yann Gourvennec    10 pages   Parution: Transversus n°14

Processus : frein ou levier du changement ?

Dans le même esprit qu’un Clin d’oeil déjà publié dans le n°3 de TRANSVERSUS, voici un mois d’interaction sur un forum LinkedIn1.
Les participants2 ont été « anonymisés », leurs échanges parfois simplifiés, tout en conservant la spontanéité structurelle des discussions, quelquefois peu… grammaticale.
Bien sûr il ne s’agit pas ici de « dire » une quelconque vérité, mais de montrer des réflexions avancées, « en marche ». Les intertitres et les emphases en gras sont de la rédaction.

Direction de la rédaction: Jean-François David  &  Hervé Guyader     14 pages    Parution: Transversus n°5

Processus collaboratif et monde 2.0

Eddie Soulier aborde ici la problématique des processus, tant sous des aspects conceptuels et fondamentaux qu’à la lumière de ses savoirs d’enseignant-chercheur en sociologie des organisations.
On trouvera ici le verbatim de son intervention aux rencontres annuelles du C2P, cadencée d’intertitres et d’encarts de la rédaction.

Auteur: Eddie Soulier     9 pages    Parution: Transversus n°3

Processus et entreprise numérique

Il est toujours complexe d’aligner les nouvelles technologies et les projets informatiques afférents, avec les stratégies organisationnelles de type processus.
C’est un nouveau challenge qui se pose aux entreprises.
La Caisse d’Epargne Ile-de-France (Ceidf) l’a récemment relevé alors qu’elle mettait en place son projet « Entreprise numérique ».
La rédaction de Transversus a voulu rencontrer les directeurs à l’initiative de ce projet afin qu’ils nous racontent cette dynamique.

Auteurs:
Sin-Chan Roland, Coulon Olivier, Capron Christophe, Bugnon Jean-Marc  12 pages   Parution: Transversus n°4

Processus et Innovation

Les 9 e Rencontres du Club des Pilotes de Processus se sont penchées sur le thème des processus et de l’innovation.
Des experts de plusieurs secteurs sont venus exprimer des points de vue, ont témoigné de l’état de l’art
dans leur domaine.
La direction de Transversus a choisi quatre apports,  dont elle présente ici des synthèses.

Innovation digitale et grande distribution    par Séverine Latarse
Médecine et Innovation                                     par Dominique Pierre
Normes et Innovation                                        par Jean-Marie Reilhac
L’innovation dans l’industriel                          par Téma Benhalima-Bouville

Rédacteur: Direction de la rédaction: Jean-François David  &  Hervé Guyader   28  pages

Processus, changement et technologie

Au cours d’échanges multidisciplinaires, des acteurs managériaux du changement en entreprise, des enseignants, des consultants dont c’est la pratique et quelques visionnaires ont apporté leurs points de vue, leurs analyses, leurs témoignages.
Mais changement ne peut se prévoir, encore moins se maîtriser, on ne peut le voir que quand il a eu lieu !
Vouloir un changement, c’est en général vouloir passer d’une situation A à une situation B. Mais on ne possède pas en général les instruments du monde B, on est enfermé dans les paradigmes du monde A, donc en général incapables de changer.
Il faut alors aller chercher les bruits faibles, les expérimentations novatrices avancées, les idées nouvelles pour se donner une chance de trouver les instruments du changement.
Les intervenants1 de ces Rencontres ont apporté leurs expériences, leurs difficultés, leurs idées novatrices, leurs nouvelles pratiques. Cet article vise à synthétiser ces apports, sous des angles qui ont émergé dans toutes les contributions: facteurs du changement, processus, technologies, aspects humains.

Intervenants: Jérôme Bergeret, Jérôme Cazes, Jean-Pierre Corniou, Pierre Girault, Hervé de Kerdrel,  Charles-Henri Russon, Victor Waknine      8 pages   Parution: Transversus n°5

France Processus : la fusion du C2P et de ProcessWay !

Le Club des Pilotes de Processus et ProcessWay fusionnent pour devenir France Processus, l'association de référence en matière d’optimisation des chaînes de valeur, du pilotage de la performance et de la transformation digitale !
EN SAVOIR PLUS
close-link
X